10 signes que votre douleur est un ulcère d’estomac

10 signes que votre douleur est un ulcère d’estomac

Faites attention à ces signes d’ulcère et consultez votre médecin si vous craignez qu’ils ne soient le signe de quelque chose de grave.

Qu’est-ce qu’un ulcère de l’estomac ?

Les ulcères gastriques sont des plaies douloureuses qui tapissent l’estomac et qui touchent environ 4,5 millions de personnes par an.

Normalement, l’estomac possède une couche protectrice qui empêche les sucs acides de l’estomac d’atteindre les tissus sensibles et de provoquer un ulcère.

Toutefois, certaines personnes sont susceptibles de développer des ulcères d’estomac, le plus souvent en raison de l’utilisation prolongée d’AINS, la classe d’analgésiques qui comprend l’ibuprofène ou l’aspirine, ou d’une infection par un type de bactérie appelé H. pylori.

La bonne nouvelle est que le traitement peut aider de nombreux ulcères à guérir. Voici les signes d’un ulcère que vous ne devez pas ignorer.

1- Vous avez une douleur spécifique dans le haut de votre abdomen.

L’un des symptômes d’ulcère les plus courants est une douleur intense dans la partie supérieure de l’abdomen, selon le docteur Neil Sengupta, spécialiste en gastroentérologie de l’université de Chicago, dans l’Illinois.

Les ulcères peuvent se développer n’importe où dans le tube digestif supérieur, dit le Dr Sengupta. Cependant, nous pensons souvent à ceux qui se produisent dans l’estomac ou l’intestin grêle, où nous ressentons la douleur.

Cette douleur ulcéreuse se produit généralement lorsque l’estomac est vide. Elle peut aussi aller et venir pendant plusieurs mois, selon le National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases.

Découvrez ce que peuvent signifier d’autres types de douleurs à l’estomac.

2- Vous avez la nausée.

L’un des autres symptômes révélateurs de l’ulcère est la nausée, explique le Dr Sengupta. De nombreux patients rapportent qu’un peu de nourriture dans l’estomac peut aider à atténuer les symptômes de l’ulcère.

3- Vous avez eu des vomissements inexpliqués

De temps en temps, les nausées provoquées par les ulcères peuvent devenir si intenses qu’elles peuvent même vous faire vomir. Si cela se produit, évitez les médicaments comme l’ibuprofène et l’aspirine.

Selon le Dr Sengupta, ces médicaments anti-douleur en vente libre augmentent le risque de développer des ulcères ou aggravent les ulcères actuels.

4- Vous saignez quand vous allez aux toilettes

Le sang provenant du tractus gastro-intestinal peut signaler toute une série de problèmes de santé sous-jacents. Pourtant, le Dr Sengupta affirme que lorsque ce saignement est associé à des douleurs abdominales supérieures, il est « très suspect » que ce soit l’un des signes d’un ulcère.

De nombreux patients remarquent ce sang soit lorsqu’ils vomissent, soit lorsqu’ils vont aux toilettes, car leurs selles peuvent sembler noires.

Si vous remarquez ce sang, ainsi que des nausées et des douleurs à l’estomac ou à la poitrine, le Dr Sengupta indique que les médecins effectuent souvent une analyse de sang et une endoscopie supérieure – où ils utilisent une caméra pour regarder dans l’estomac lui-même – pour vérifier si un ulcère est responsable.

Selon la NKIDD, la présence de sang dans les selles peut également être due à des hémorroïdes, ou être un symptôme de colite ou de cancer du côlon, c’est donc une bonne idée de se faire examiner par son médecin. (Ne manquez pas ces autres signes de cancer du côlon qui pourraient vous échapper).

5- Vous avez des douleurs à la poitrine

Certains patients souffrant d’ulcères décrivent des douleurs thoraciques. C’est un terme appelé « douleur thoracique non cardiaque », qui fait référence à une douleur dans la zone qui n’est pas causée par une crise cardiaque ou une maladie cardiaque, selon l’American College of Gastroenterology.

La gêne est généralement causée par un problème gastro-intestinal, mais elle peut aussi être due au stress ou à l’anxiété.

6- Vous êtes plus ballonné que d’habitude

Si vous remarquez que votre estomac est particulièrement gonflé, cela peut être plus grave qu’un peu de gaz – ce pourrait être l’un des signes d’un ulcère.

Bien sûr, le ballonnement peut aussi être causé par le simple fait de manger quelque chose avec lequel votre corps n’est pas d’accord, mais lorsqu’il est combiné à ces autres symptômes, cela vaut la peine de vérifier.

Découvrez comment savoir si vous devez vous préoccuper de votre ballonnement.

7- Votre appétit a disparu

Un autre symptôme d’ulcère moins courant, mais possible, est la perte de poids. Vous pouvez remarquer que vous n’avez plus d’appétit et que les maux d’estomac vous empêchent de manger.

Cette baisse de la consommation alimentaire, associée à des vomissements occasionnels, peut entraîner une perte de poids inattendue.

Ne manquez pas ces autres problèmes de santé graves qui entraînent une perte de poids inattendue.

8- Vous vous sentez étrangement affamé

On pourrait penser qu’un ulcère tue l’appétit, mais certaines personnes ressentent bizarrement cette sensation de brûlure ou de rongement dans leur estomac comme une faim.

La douleur peut s’arrêter brièvement après avoir mangé quelque chose. Ne manquez pas ces autres raisons médicales pour lesquelles vous ne pouvez pas arrêter de manger.

9- Vous avez eu mal au dos

Vous pouvez associer les ulcères à l’estomac et à l’intestin grêle, mais croyez-le ou non, certaines personnes rapportent que la douleur se propage dans le haut ou le milieu du dos. Si cela se produit, cela peut rendre vos symptômes encore plus déroutants.

En savoir plus sur : Ulcère d’estomac peut causer une douleur au dos?

10- Vous continuez à roter

Les éructations sont un symptôme moins courant d’un ulcère. Cependant, votre médecin peut se méfier d’un ulcère s’il est accompagné des autres symptômes de cette liste.

Parlez à votre médecin si vous avez roté plus que d’habitude ; ulcère ou non, il peut s’agir d’un symptôme perturbateur et votre médecin voudra en déterminer la cause. Découvrez comment savoir si vos symptômes sont l’un des signes de la colite ulcéreuse.