Arrestation de 3 travailleuses en garderie , après avoir donné des oursons en gélatine à la mélatonine aux tout-petits !

Les parents savent trop bien que convaincre les enfants de se calmer ou de s’endormir peut s’avérer une tâche impossible, surtout si les enfants en question sont des bambins.

Dans ces cas, les mères, les pères et même les gardiennes peuvent avoir l’impression de tout mettre en œuvre pour que leurs petits tapis mollets fassent une sieste. Cela dit, les trois employées de la garderie de l’Illinois qui viennent d’être surpris se sont trompés.

Plus tôt en Mars 2018, des policiers de Des Plaines ont été convoqués à l’institut d’éducation de Kiddie Junction, où un responsable leur a dit que plusieurs enseignantes nourrissaient des oursons en gélatine à la mélatonine à des enfants âgés de deux ans à l’insu de leurs parents et sans leur permission.

Trois enseignantes – Kristen Lauletta (32 ans), Jessica Heyse (19 ans) et Ashley Helfenbein (25 ans) – avaient administré les oursons en gélatine dans le but de calmer les tout-petits avant la sieste.

« Il ne s’agit que d’un horrible cas de mauvais jugement », a déclaré le chef William Kushner.

Bien que les oursons gélifiés à la mélatonine constituent une aide au sommeil en vente libre, ils ne sont pas censés être administrés aux personnes de moins de 16 ans. La mélatonine est également une hormone. Le Huffington Post rapporte que, lorsqu’elle est administrée à des enfants, la mélatonine « peut affecter la puberté, perturber les cycles menstruels et entraver le développement hormonal normal ».

Chacune des enseignantes a été arrêtée et inculpée de deux chefs de mise en danger d’enfants et de deux chefs d’accusation. On ne sait pas depuis combien de temps elles administrent les suppléments aux tout-petits, mais la police affirme que dans une bouteille contenant à l’origine 120 ours en gélatine, il n’en restait plus que quatre.