Que faire pour un bouton rouge sur le corps ?

Donc, vous avez un bouton rouge sur votre corps. Est-ce une réaction allergique? Une éruption de stress? Un souvenir pensif laissé par un zit âgé d’un mois? Un méchant cheveu – ou, pire, un risque sérieux pour la santé? Les possibilités abondent. La seule chose que vous sachiez: vous ne le voulez pas là-bas.

Pour nous aider à identifier les causes les plus courantes de marques rouges sur la peau – des vaisseaux sanguins épineux cassés à la kératose pilaire cahoteuse -, nous avons fait appel à l’expertise des dermatologues Debra Jaliman, MD et Heather Rogers, MD . Cependant, ils ne pensent pas seulement à quoi votre petite marque rouge peut être, mais elle nécessite une visite chez le médecin.

(Bien que l’utilisation du guide ci-dessous soit infiniment meilleure que celle de « faire correspondre cette lésion » sur Internet, sachez que le jeu de l’autodiagnostic, même renforcé par le proxy de quelques derms, n’est en aucun cas définitif. votre corps est un sujet de préoccupation légitime, faites confiance à votre instinct et transmettez-le à un médecin pour un look IRL.)

Premier cas : un bouton normal , mais rouge

Cela ressemble à un petit monticule rose et ferme sur la peau. Il peut être causé par des nævus cutanés, c’est-à-dire des tumeurs bénignes qui apparaissent souvent chez les jeunes adultes.

pour ce cas, le Dr Rogers appelle les nævus cutanés une légion de la peau sûre et normale, mais cela dit, ces bébés ne disparaîtront pas d’eux-mêmes. « Vous êtes coincé avec eux à moins que vous ne les fassiez enlever chirurgicalement par un dermatologue », dit-il.

Deuxième cas : bouton rouge entre ou sous des cheveux dans le corps.

Il s’agit d’une inflammation ou infection résultant d’un ou de plusieurs follicules pileux.

Cette folliculite (ou les follicules pileux enflammés) est généralement causée par une infection bactérienne ou fongique, mais les cas récurrents de poils incarnés sont parfois appelés folliculites, explique le Dr Jaliman. « Les poils incarnés sont des poils qui poussent latéralement dans la peau. Ils se forment parce que les cheveux s’enroulent en arrière au lieu de pousser tout droit », explique-t-elle.

Ce que faire à ce sujet est de voir un médecin, qui peut déterminer si la maladie est bactérienne ou fongique. Si l’infection est grave ou récurrente, on vous prescrira peut-être une crème antibiotique ou des antibiotiques oraux, explique le Dr Jaliman. Il suggère d’éviter de se raser ou de se frotter la peau si votre folliculite est due à des poils incarnés; appliquez plutôt des compresses chaudes pour soulager les irritations et les malaises. «L’épilation au laser peut également aider à prévenir l’apparition de poils incarnés», ajoute-t-il

Troisième cas : bouton rouge avec une membrane très légère.

C’est une croissance rouge, semblable à une taupe, de toute taille.

L’origine de cela peut être l’angiome à la cerise, une croissance commune créée par une collection de petits vaisseaux sanguins. « Les angiomes sont des tumeurs bénignes résultant d’une prolifération de capillaires », explique le Dr Jaliman.

le Dr Jaliman que si la vue de la croissance ne vous dérange pas, elle peut être laissée seule. «Ils sont presque toujours inoffensifs», dit-elle. Néanmoins, il suggère de faire vérifier la croissance pour s’assurer qu’il s’agit bien d’un angiome cerise et non d’autre chose qui n’est pas bénigne. Si vous souhaitez supprimer un angiome de cerise, le Dr Jaliman déclare que, bien que ce soit possible, les assurances ne paient souvent pas pour la procédure car elle est considérée comme étant de nature esthétique..