Éviter le gingembre dans ces 4 cas.

Éviter le gingembre dans ces 4 cas.

Le gingembre est une plante très nutritive. En fait, il est largement utilisé comme médicament traditionnel pour un certain nombre de cas. En effet, ses composants actifs, notamment le gingérol et les shogaols, offrent de nombreux avantages pour la santé. Cette plante étonnante possède également de puissantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, ce qui en fait un remède naturel très recherché. Mais Le gingembre est-il toujours bon pour la santé ? Et bien, il y a des précautions à prendre. Pour des raisons médicales, tout le monde ne devrait pas en prendre ou en ingérer.

Voici quatre groupes de personnes qui devraient éviter le gingembre.

1) Les personnes qui ont des troubles sanguins

Le gingembre stimule la circulation sanguine. Bien qu’il soit utile aux personnes souffrant d’obésité et de maladie artérielle périphérique, il peut être nocif pour les personnes atteintes d’hémophilie ou pour ceux dont le sang ne peut pas se coaguler normalement.

Le gingembre peut également interférer avec les médicaments utilisés pour traiter ces conditions.

2) Les personnes qui prennent certains médicaments :

Le gingembre peut interférer avec les effets médicaux de l’insuline, des anticoagulants ou des bêta-bloquants. Selon MedlinePlus, un service médical des National Institutes of Health, le gingembre peut également interagir négativement avec d’autres médicaments tels que les antiacides, les médicaments pour le cœur et les antihistaminiques.

Soyez prudent et parlez-en à votre médecin avant d’essayer le gingembre.

3) Les personnes qui souffrent d’insuffisance pondérale ou qui luttent contre l’anorexie.

En ce qui concerne la perte de poids, le gingembre est incroyablement utile. Non seulement il est riche en fibres, mais il stimule également la sécrétion des enzymes digestives et du pH de l’estomac, tout en supprimant l’appétit.

Cela dit, pour ceux qui souffrent d’insuffisance pondérale, l’utilisation du gingembre peut entraîner une perte de poids supplémentaire et donc une masse musculaire insuffisante.

4) Les femmes enceintes

Consommer de grandes quantités de gingembre peut même provoquer une fausse couche ou des saignements menstruels. 

En effet, le gingembre peut stimuler les contractions prématurées , ainsi que perturber la consommation de fer alimentaire et de vitamines liposolubles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 4 =