6 inconvénients de manger avant de dormir

6 inconvénients de manger avant de dormir

Manger un sandwich rapidement avant d’aller dormir : À ce moment-là, cela semble être une bonne idée. Car comment pouvez-vous dormir lorsque votre estomac est bouleversé?

Comme vous le découvrirez sans doute, manger avant d’aller de coucher peut causer des problèmes plus graves que la sensation de faim. Ces problèmes comprennent notamment l’insomnie, les brûlures d’estomac, les problèmes digestifs et la course aux toilettes.

Et si vous prenez l’habitude de faire des rafles de réfrigérateurs en fin de soirée, vous devrez probablement également faire face à une prise de poids. Ce sont les pires effets de manger avant d’aller au lit. Ce qui ne devrait pas nécessairement vous effrayer, pas plus que le film d’horreur de fin de soirée.

Faites des choix de manger intelligemment et sainement pour profiter d’un sommeil paisible et soulager votre faim.

Voilà 6 conséquences directes de manger avant de dormir :

  1. Problèmes d’insomnie
  2. Brûlures d’estomac pendant la nuit
  3. Un sommeil perturbé par l’indigestion
  4. Risque de course aux toilettes
  5. Prise de poids
  6. Des cauchemars pendant la nuit

1.Manger avant de dormir cause des problèmes d’insomnie

Certains aliments et boissons agissent comme des stimulants qui obligent votre corps à passer en mode digestif lorsque vous essayez de revenir en mode veille.

La caféine est un coupable évident, mais il en va de même pour les protéines et les aliments riches en MSG, qui se comporte également comme un stimulant.

Évitez: viande, chocolat, mets chinois, colas, café et thé.

2.Brûlures d’estomac pendant la nuit

Vous pourriez ne jamais faire face à des problèmes de reflux gastrique pendant la journée. Ceci est dû au fait que la force de gravité travaille avec vous lorsque vous êtes assis ou debout tout en digérant des aliments.

Cependant lorsque vous mangez et vous allongez, l’acide de votre estomac peut s’infiltrer dans votre œsophage. Provoquant alors une sensation d’estomac qui brûle et vous empêche de dormir.

Évitez: Pour éviter d’avoir des brûlures d’estomac la nuit, évitez les aliments épicés. Ces aliments incluent les poivrons et piments forts ,les boissons très acides telles que le jus de canneberge, le pamplemousse et le jus d’orange.

3.Un sommeil perturbé par l’indigestion

Vous avez probablement entendu dire que c’est une bonne idée d’éviter de manger au moins trois heures avant de se coucher. C’est parce qu’il faut au moins autant de temps à l’estomac pour se vider.

La consommation de certains aliments et boissons peut rendre le processus plus long et plus ardu. En particulier, si vous êtes intolérant au lactose et avez des difficultés à digérer les produits laitiers.

Cela dit, beaucoup de gens jurent qu’un verre de lait chaud leur permet de dormir plus tard dans la nuit. Cette affirmation repose sur des bases médicales, car le lait contient du tryptophane, le même produit chimique que le dindon. On sait que beaucoup de gens sont fatigués, surtout après un dîner de Thanksgiving.

Évitez: Les produits laitiers si vous êtes intolérants au lactose, y compris le fromage, le yogourt et la crème glacée, les aliments gras . Évitez également ceux riches en matières grasses, tels que le beurre et les arachides.

Article

Loading...
relatif : 8 causes de douleur d’estomac qui réveille la nuit

4.Risque de course aux toilettes

Vous ne remarquerez peut-être pas non plus les effets des diurétiques pendant la journée. Mais c’est probablement parce que vous êtes en déplacement et que cela ne vous dérange pas de devoir «y aller» au cours d’une journée bien remplie.

Mais mangez certains aliments chargés d’eau tard dans la nuit et vous passerez probablement plus de temps à aller aux toilettes que de compter les moutons.

À éviter: asperges, betteraves, chou, céleri, canneberges, concombres, ail, persil et melon d’eau.

5.Manger avant de dormir augmente le risque de prise de poids

Nombreux sont ceux qui affirment que le métabolisme de l’organisme ralentit légèrement pendant le sommeil. Cela est de sorte que tout ce que vous mangez avant de vous coucher est brûlé plus lentement (bien que de nombreux experts affirment que votre métabolisme est tout aussi actif pendant votre sommeil).

C’est particulièrement vrai pour les glucides. Pendant que vous dormez, votre corps ne brûle pas les glucides comme il le fait lorsque vous êtes actif et éveillé. Des aliments comme les pâtes et la pizza, aussi délicieux soient-ils, ne sont pas les meilleurs choix à faire juste avant de se coucher.

Cette limitation d’argument aux glucides, peut alors rapidement entraîner une prise de poids et un gain de poids. Même 8 onces de pâtes peuvent contenir environ 300 calories et consister en près de 80% de glucides.

Une des réponses simples alors à la question : comment maigrir ? .. est d’éviter les aliments riches en glucides, en particulier les pâtes et les pizzas.

6.Des cauchemars pendant la nuit

manger avant de dormir cauchemars

Une étude a révélé qu’en mangeant tard le soir, on peut faire davantage de cauchemars ou de rêves troublants. Manger un gros repas avant d’aller se coucher n’est pas une bonne idée pour d’autres raisons également.

En conséquences des problèmes cités précédemment (l’indigestion , les brûlures d’estomac et tout ce festival qui a lieu dans l’estomac pendant le sommeil ) : l’activité cérébrale augmente pendant le sommeil paradoxal. Elle peut alors potentiellement déclencher des cauchemars.

Une étude a révélé que lorsque des athlètes masculins en bonne santé ajoutaient de la sauce Tabasco et de la moutarde anglaise forte à leur repas du soir, ils dormaient moins d’heures et moins bien.

Le fromage, le lait, le yaourt, la crème glacée et la pizza ont été les coupables les plus fréquemment cités dans les cauchemars ou les rêves bizarres dans une étude menée par des chercheurs canadiens. Et comme les produits laitiers sont une sensibilité alimentaire courante, ils peuvent également contribuer à un mauvais sommeil et à des réveils multiples au cours de la nuit.

Alors, quoi manger avant de dormir la nuit ?

Si vous avez l’intention de prendre une collation ou un dîner tardif avant de vous coucher, essayez d’éviter les sucreries et la malbouffe. Les aliments riches en sucre et en graisses malsaines ne sont pas idéaux avant de se coucher. Ils sont généralement très caloriques et peuvent déclencher des envies de manger davantage.

Par exemple, lorsque vous jurez que vous n’allez manger qu’un seul Oreo mais que vous finissez par en manger toute une rangée. Cela arrive parfois, mais ce n’est pas une bonne habitude à prendre.

Alors, ces restes de pizza peuvent vous appeler tard dans la nuit, mais conservez-les pour le lendemain. Choisissez plutôt une collation légère et saine pour apaiser vos douleurs de la faim.

Parmi les bonnes collations du soir, citons les glucides complexes comme les céréales complètes, les fruits ou les légumes, une protéine ou une petite portion de graisse. Cet en-cas vous donnera un peu d’énergie avant de vous coucher, vous rassasiera toute la nuit et maintiendra votre glycémie stable pendant votre sommeil.

Certains des meilleurs choix incluent :

  • Les bananes, qui peuvent favoriser le sommeil, car elles contiennent du magnésium et du potassium, qui servent de relaxants musculaires naturels.
  • Le brocoli et le chou-fleur, qui constituent le facteur de «crise» tout en accumulant peu de glucides.
  • Les cerises, qui contiennent de la mélatonine, le produit chimique qui aide à «régler» correctement l’horloge interne de votre corps.
  • Les œufs, qui sont une bonne source de protéines que votre corps devrait pouvoir digérer rapidement.
  • Le riz au jasmin, que votre corps digère de façon très lente tout en libérant lentement le glucose dans le sang.
  • Selon une étude récente réalisée en Norvège, le kiwi a amélioré la qualité du sommeil des insomniaques,probablement en raison de sa teneur en sérotonine.
  • Les courges spaghettis, en particulier si vous avez envie de pâtes mais ne voulez pas gaspiller les glucides.

La taille des repas du soir

Le soir est le moment de la journée où de nombreuses personnes ont le plus faim, et elles prennent donc l’habitude de manger leur plus gros repas le soir. Cela peut déclencher le cycle de la suralimentation le soir (et de la suralimentation en général).

Pensez-y : si vous êtes rassasié au moment de vous coucher, vous n’aurez pas aussi faim au petit-déjeuner. Vous mangerez donc moins au petit-déjeuner et moins au déjeuner.

Au moment où le dîner arrive, vous avez vraiment faim. Vous finissez alors par manger plus de calories que vous ne le devriez (vous pouvez même avoir envie d’un autre petit repas ou d’une collation après le dîner).

Si vous pouvez entraîner votre corps à consommer le plus de calories tôt dans la journée, il aura plus de temps pour les digérer et les métaboliser. De plus, vous aurez moins faim à l’heure du dîner, alors que vous devriez prendre un repas moins calorique.

Quand manger avant de dormir ?

Alors, quelle est la règle ici ? Devrais-tu attendre 30 minutes avant d’aller te coucher après avoir mangé, comme ta mère t’a toujours fait attendre à la piscine ? Non, vous devez en fait prévoir plus de temps.

Les experts recommandent d’attendre au moins trois heures après avoir mangé pour aller se coucher. Cela donne à votre corps le temps de digérer vos aliments et vous évite de vous réveiller la nuit avec des maux d’estomac, une indigestion ou des brûlures d’estomac.

Cela dit, ne renoncez pas à un repas pour suivre cette règle. La vie est faite d’imprévus. Si vous ne rentrez pas à la maison avant 20 h 30 et que vous voulez être au lit à 22 h, vous ne devriez pas sauter le dîner simplement parce que vous n’aurez pas trois heures entre le repas et le coucher. La règle des trois heures n’est pas une obligation, c’est juste une ligne directrice à suivre quand vous le pouvez (tout comme la règle des 30 minutes à la piscine).