Paupière qui tressaute en permanence : causes et traitements

Paupière qui tressaute en permanence : causes et traitements

Une paupière qui tressaute, ou myokymie, est un spasme répétitif et involontaire des muscles des paupières. Un spasme se produit généralement dans la paupière supérieure, mais il peut se produire dans les paupières supérieures et inférieures.

Lorsque votre paupière se contracte, vous pouvez penser que tout le monde peut le voir. Mais la plupart des tics oculaires sont subtils et ne sont pas facilement visibles par les autres.

Pour la plupart des gens, la paupière tressaute très légèrement et peuvent ressentir comme un léger tiraillement de la paupière.

D’autres peuvent ressentir un spasme suffisamment fort pour forcer les deux paupières à se fermer complètement. Il s’agit d’une affection différente appelée blépharospasme.

Les spasmes se produisent généralement toutes les quelques secondes pendant une minute ou deux.

Les épisodes de contraction des paupières sont imprévisibles. Il se peut qu’une paupière tressaute en permanence pendant plusieurs jours. Ensuite, il se peut que vous n’en ressentiez aucun pendant des semaines, voire des mois.

Les spasmes sont indolores et inoffensifs, mais ils peuvent vous gêner. La plupart des spasmes des paupières se résorbent d’eux-mêmes sans qu’un traitement soit nécessaire.

Dans de rares cas, les spasmes des paupières peuvent être le signe avant-coureur d’un trouble chronique du mouvement, surtout si les spasmes sont accompagnés d’autres secousses faciales ou de mouvements incontrôlables.

Pourquoi mon œil se contracte-t-il ?

Les spasmes des paupières peuvent survenir sans cause identifiable. Comme ils sont rarement le signe d’un problème grave, la cause n’est généralement pas recherchée.

Les causes de la contraction des yeux sont les suivantes :

  • Le stress
  • Fatigue
  • La fatigue oculaire
  • Caféine
  • Alcool
  • Sécheresse des yeux
  • Problèmes de nutrition
  • Allergies

Comment traiter votre paupière qui tressaute en permanence ?

Pour mettre un terme aux contractions des paupières, il faut en déterminer les causes possibles.

Parfois, des modifications mineures de votre régime alimentaire et de votre mode de vie peuvent réduire de manière significative le risque de spasmes oculaires ou aider à faire disparaître un spasme de la paupière.

Passons en revue les causes du tic-tac des paupières et les solutions possibles :

1.Stress

Le stress est probablement la cause la plus fréquente des tics oculaires. Le yoga, les exercices de respiration, le fait de passer du temps avec des amis ou des animaux domestiques et d’intégrer davantage de temps d’arrêt dans votre emploi du temps sont des moyens de réduire le stress qui peut être à l’origine de votre contraction des paupières.

2.Fatigue

Le manque de sommeil, qu’il soit dû au stress ou à une autre raison, peut déclencher des tics de paupières. Le fait de rattraper votre sommeil et d’avoir un horaire de sommeil régulier peut vous aider.

3.La fatigue oculaire

La fatigue oculaire – en particulier la fatigue oculaire numérique due à une utilisation excessive des ordinateurs, des tablettes et des smartphones – est également une cause fréquente de contraction des paupières.

La paupière peut alors tressauter en permanence, tant que vous utiliser des écrans numériques.

Suivez la « règle des 20-20-20 » lorsque vous utilisez des appareils numériques. Toutes les 20 minutes, détournez le regard de votre écran et permettez à vos yeux de se concentrer sur un objet éloigné (au moins 20 pieds de distance) pendant 20 secondes ou plus. Cela réduit la fatigue qui peut déclencher des tics oculaires.

Demandez également à votre ophtalmologue de vous proposer des lunettes pour ordinateur. Cela vous aidera à soulager la fatigue oculaire liée au numérique.

4.Caféine

Une trop grande quantité de caféine peut déclencher des tics oculaires. Essayez de réduire votre consommation de café, de thé et de boissons gazeuses (ou optez pour des versions décaféinées) pendant une semaine ou deux. Voyez ensuite si vos contractions oculaires disparaissent.

5.L’alcool

Si vous ressentez des contractions oculaires après avoir bu de la bière, du vin ou de l’alcool, faites une pause. En effet, la consommation d’alcool est répandu pour provoquer des contractions des paupières.

6.Les yeux secs

De nombreux adultes ont les yeux secs, surtout après 50 ans. La sécheresse oculaire est également très fréquente chez les personnes qui utilisent des ordinateurs, prennent certains médicaments (notamment des antihistaminiques et certains antidépresseurs), portent des lentilles de contact et consomment de la caféine et/ou de l’alcool.

Si vous avez des contractions des paupières et que vos yeux sont secs ou granuleux, consultez votre ophtalmologiste pour une évaluation. Le rétablissement de l’humidité à la surface de l’œil peut mettre fin aux contractions et diminuer le risque de contractions à l’avenir.

7.Problèmes nutritionnels

Certains rapports suggèrent qu’un manque de certains éléments nutritionnels, comme le magnésium, peut déclencher des spasmes des paupières. Bien que ces rapports ne soient pas concluants, il peut s’agir d’une autre cause possible de contraction des yeux.

Si vous craignez que votre régime alimentaire ne vous apporte pas tous les nutriments nécessaires à une vision saine, discutez-en avec votre ophtalmologiste avant d’acheter des compléments alimentaires en vente libre.

8.Allergies

Les personnes souffrant d’allergies oculaires peuvent avoir des démangeaisons, des gonflements et des larmoiements. Le fait de se frotter les yeux en raison de symptômes d’allergie libère de l’histamine dans les tissus des paupières et le film lacrymal, ce qui peut provoquer des secousses oculaires.

Parfois, les gouttes ophtalmiques en vente libre formulées pour réduire les symptômes d’allergie peuvent être utiles. Pourtant, les antihistaminiques contenus dans ces gouttes peuvent provoquer une sécheresse oculaire.

Il est préférable de consulter votre ophtalmologiste pour vous assurer que vous faites ce qu’il faut pour vos yeux si vous présentez des symptômes d’allergie et des contractions oculaires.

Le Botox peut-il arrêter mes spasmes oculaires ?

Dans de rares cas, certains spasmes oculaires ne disparaissent pas, malgré l’identification des causes possibles et l’application des traitements proposés.

Les spasmes persistants des paupières peuvent être traités par des injections de Botox afin d’arrêter les contractions musculaires involontaires de la paupière qui provoquent les spasmes.

Quand consulter un ophtalmologiste

Consultez immédiatement un ophtalmologiste si votre paupière tressaute en permanence et ne s’arrête pas, si vous ressentez des changements soudains de l’apparence ou des mouvements de la moitié de votre visage (y compris les paupières), ou si les deux paupières sont tellement serrées qu’il est impossible d’ouvrir les yeux. Ces symptômes peuvent être le signe d’une affection grave.

Si les contractions des yeux ne disparaissent pas, elles peuvent être le signe d’une affection neurologique grave affectant la paupière, comme un blépharospasme ou un spasme hémifacial.

Ces affections relativement rares sont plus évidentes et plus graves que les contractions oculaires courantes. Elles doivent être évaluées immédiatement par un ophtalmologiste.