Une pomme par jour éloignera-t-elle le médecin?

C’est un proverbe parmi les plus reconnaissables : « Une pomme par jour éloigne le médecin. » et en anglais « an apple a day keep the doctor away » Mais outre le fait que l’expression anglaise rime, ça le rend amusant à dire et facile à rappeler, mais a-t-il vraiment une valeur ?

La pomme commune pourrait-elle honnêtement aider une personne à rester en parfaite santé?


La première mention imprimée de cet adage se trouve dans le numéro de février 1866 de la publication « Notes and Queries ». La publication imprimait le proverbe comme ceci:

 » Manges une pomme avant de te coucher, et tu vas empêcher le médecin de gagner son pain. »

Près de 150 ans plus tard, des variantes de cet adage sont encore citées. Il est peu probable que le dicton aurait maintenu une telle popularité s’il n’y avait pas eu de vérité, n’est-ce pas? Dans cet esprit, considérons d’abord certains composants de la pomme et leurs effets sur notre santé:

  • Pectine: La pectine est une forme de fibre soluble qui réduit la pression artérielle et la glycémie. Il peut également réduire les niveaux de LDL, ou « mauvais » cholestérol dans le corps. La pectine, comme d’autres formes de fibres, aide à maintenir la santé du système digestif. Les pommes sont une excellente source de pectine.
  • Bore:  il s’agit d’un nutriment présent en abondance dans les pommes, le bore favorise la solidité des os et la santé du cerveau.
  • La quercitrine : Un flavonoïde, ce nutriment est prometteur pour réduire le risque de divers cancers, notamment ceux du poumon et du sein. Il peut également réduire les dommages des radicaux libres. Les radicaux libres se développent lorsque les atomes dans les cellules du corps contiennent des électrons non appariés, ce qui peut endommager différentes parties de la cellule, y compris l’ADN.

  La quercitrine peut neutraliser les dommages des radicaux libres, impliqués dans divers problèmes de santé liés au vieillissement, notamment la maladie d’Alzheimer.

  • Vitamine C : La vitamine C renforce l’immunité, ce qui contribue au maintien de la santé en général.
  • Phytonutriments :  Les pommes sont riches en une variété de phytonutriments, notamment les vitamines A et E et le bêta-carotène. Ces composés combattent les dommages causés par les radicaux libres et peuvent avoir un effet profond sur la santé, notamment en réduisant le risque de maladie cardiaque, de diabète et d’asthme.

Les pommes agissent également comme une brosse à dents, nettoyant les dents et détruisant les bactéries dans la bouche, ce qui peut réduire le risque de carie dentaire. Ils ont également une faible densité calorique, l’une des marques d’un aliment sain.


De plus, les pommes sont abordables et facilement disponibles.

Avec toute ces informations, il est facile de voir que, oui, une pomme a ses avantages pour la santé.

Mais Quand est-il du proverbe :  » Une pomme par jour éloigne le médecin  » ?

Mais manger une pomme tous les jours signifie-t-il que vous ne tomberez jamais malade? Et une pomme est-elle vraiment plus saine que les autres fruits?

Si tous les fruits sont des centrales nutritionnelles, pourquoi les pommes sont-elles les seules à faire partie du folklore?

Au moment où l’adage a émergé, les pommes étaient faciles à cultiver (et le sont toujours). Une fois récoltés, ils pourraient rester en stock pendant près d’un an. Des études récentes ont montré que, contrairement à de nombreux fruits et légumes, les avantages nutritionnels des pommes restent relativement stables jusqu’à 200 jours après la récolte.

Une pomme par jour contribuera grandement à éloigner le médecin, mais la plupart des nutritionnistes recommandent une alimentation variée. En plus des pommes, remplissez votre panier d’agrumes, de gâteries tropicales comme la mangue et d’une variété de baies, qui apportent une touche nutritive. Manger plusieurs portions d’une sélection variée de fruits chaque jour est vraiment le meilleur moyen d’éloigner le médecin.