Vomir après sa prise de pilule : Que faire ?

Vomir après sa prise de pilule : Que faire ?

Vous prenez votre pilule contraceptive, et il vous arrive de vomir un moment après dans la journée. Celles d’entre nous qui prennent la pilule ont toutes vécu cette terreur au moins une fois. Vous vous demandez alors immédiatement : « Oh mon Dieu, est-ce que je viens de vomir la totalité de ma protection contraceptive hormonale dans les toilettes de mon appartement ? ».

La bonne nouvelle, c’est qu’en raison des délais et des taux d’absorption des différents types de pilules contraceptives, vous pouvez toujours être protégée contre la grossesse, même si vous avez vomi votre pilule.

Pourtant les informations varient d’une pilule à l’autre. Il est donc très important de bien s’informer pour ne pas se retrouver à la fois avec un cas inattendu de grippe et un cas inattendu de bébés.

Il nous arrive à tous de souffrir de la grippe, d’une intoxication alimentaire ou d’une autre maladie qui rend difficile l’ingestion de nourriture. Mais si vous souffrez régulièrement de nausées après avoir pris votre pilule, vous devez parler à votre médecin. Il verra avec vous la possibilité de changer de pilule ou de méthode de contraception. Il se peut qu’un stérilet ou un implant soit un moyen plus efficace de prévenir une grossesse dans votre cas.

Toutefois, si vous êtes simplement victime d’une gastro-entérite, il existe des règles à suivre pour s’assurer que tout ira bien à long terme.

Lisez ce qui suit pour connaître votre plan d’action si vous vomissez après avoir pris votre pilule.

Respectez la règle des deux heures

Idéalement, vous prenez votre pilule à la même heure chaque jour. La régularité est le principal moyen de maintenir les niveaux d’hormones qui empêchent la grossesse.

Il est plus important de respecter un horaire si vous prenez la mini-pilule ou la pilule à progestatif seul. En effet, si vous avez plus de trois heures de retard dans la prise de ces pilules, cela peut affecter vos niveaux de protection contre la grossesse.

Respecter une routine du même jour pour la pilule combinée est un moyen de s’assurer que vous vous souvenez de la prendre régulièrement.

Cela devient particulièrement important si vous vomissez votre pilule. La première chose à faire est de vous rappeler à quelle heure vous avez pris la pilule ce jour-là. Cela vous permettra d’utiliser la règle des deux heures : si vous vomissez dans les deux heures qui suivent la prise de votre pilule, celle-ci n’aura pas eu le temps d’être correctement absorbée par votre organisme et ne sera donc pas efficace.

L’absorption complète dans la circulation sanguine prend normalement entre deux et trois heures. En effet, la pilule doit passer par le système digestif.

Appelez votre médecin

Que devez-vous faire si vous vomissez dans les deux heures (2h) qui suivent la prise d’une pilule ? La réponse dépend du type de pilule que vous prenez.

Cependant quelle que soit la pilule spécifique que vous prenez, il est recommandé d’appeler votre médecin, le Planning familial ou une clinique de santé sexuelle locale. Essayez de leur donner les détails de votre ordonnance et la fréquence de vos vomissements, et d’obtenir d’eux des conseils complets.

Voici toutefois quelques directives de base.

Il vous sera probablement recommandé de prendre une autre pilule immédiatement. Ensuite, prendre la suivante comme prévu le jour suivant (bien que cela puisse changer si vous souffrez d’une maladie qui vous fait vomir régulièrement).

Parfois, cependant, le médecin généraliste vous dira de considérer cela comme une « pilule oubliée » et de ne pas en prendre une autre avant la prochaine pilule prévue le jour suivant. (Ne prenez pas deux pilules le jour suivant pour vous « rattraper ».)

Si la pilule oubliée est prise après la première semaine de votre cycle et non pendant l’hémorragie de privation, vous serez probablement protégée contre la grossesse.

Dans le cas où vous prenez la mini-pilule ou la pilule à progestatif seul, vous savez déjà que la ponctualité est la clé de son efficacité.

Si vous vomissez l’une de ces pilules, on vous dira probablement de respecter l’horaire. Pourtant, certains centres de santé recommandent d’utiliser un autre type de contraception (comme les préservatifs) jusqu’à au moins 48 heures après la fin des vomissements ou de la diarrhée.

Compte tenu du grand nombre de facteurs en jeu, il est préférable de ne pas se contenter de deviner. Parlez-en à un véritable professionnel de la santé.

N’oubliez pas que la diarrhée sévère compte aussi

Voici quelque chose que vous ne savez peut-être pas : si vous souffrez d’une diarrhée sévère dans les deux heures qui suivent la prise de votre pilule, vous risquez tout autant de ne pas être totalement protégée contre la grossesse que si vous vomissez.

La diarrhée empêche l’absorption correcte des hormones contraceptives dans le sang. Vous devez donc la considérer de la même manière que les vomissements.

Dans un cas comme dans l’autre, si la diarrhée ou les vomissements durent plus de 24 heures, vous ne serez probablement pas protégée contre la grossesse. Vous devrez donc suivre la même procédure que si vous aviez oublié une pilule (ou plusieurs).

à retenir

Si vous pensez que votre pilule contraceptive est à l’origine de vos nausées, essayez de la prendre avec un repas. La prendre à l’heure du coucher peut également vous aider.

Si vos vomissements sont dus à une maladie, vous devez vous reposer et vous concentrer sur votre rétablissement. Vous voudrez également vous assurer que votre plan de contraception de secours est en place jusqu’à ce que vous soyez sûre que votre protection contraceptive est à nouveau efficace.

Étant donné que les contraceptifs ne sont efficaces que s’ils sont pris conformément aux instructions, vous devez en parler à votre médecin si la nausée vous empêche de suivre les étapes nécessaires. Il existe des options, et il vous suffit peut-être de trouver celle qui vous convient le mieux.

Alors quand vous êtes malade et que vous prenez la pilule, assurez-vous de toujours demander l’avis d’un expert et restez hydratée !

Ressources :

https://www.healthline.com/health/threw-up-birth-control-pill#takeaway

https://www.bustle.com/articles/138494-what-happens-if-you-throw-up-after-taking-the-pill

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 26 =