bouffer de chaleur et envie de vomir : voilà comment ça se passe

bouffer de chaleur et envie de vomir : voilà comment ça se passe

Vous sentez une réelle envie de vomir avant, pendant ou après un bouffer de chaleur ? Ce n’est pas seulement vous. C’est plus fréquent qu’on ne le pense !

Mais, les bouffées de chaleur peuvent-elles vous donner des vomissements ? « . Et la réponse est oui. Et l’une des choses très intéressantes que nous avons découvertes au cours des dernières années est que c’est beaucoup plus fréquent que ce que nous pensions au départ.

Comment un bouffer de chaleur suscite l’envie de vomir ?

Un très grand nombre de femmes en souffrent, mais elles ne comprennent pas vraiment ce qui se passe ni ce qu’elles peuvent faire pour faire disparaître cet horrible symptôme.

Il y a plusieurs raisons à cela. La première est qu’il peut s’agir d’une simple fluctuation de vos hormones, qui déclenche des bouffées de chaleur et donc des nausées.

Il peut s’agir aussi d’une augmentation de la température centrale. Il arrive souvent aux femmes d’aller quelque part où il faisait si chaud, peut-être si moite, qu’elles se sont senties complètement malades. Donc c’est la même situation ici. Et l’autre chose qui peut déclencher la nausée est le stress.

Nous allons donc nous pencher sur ces trois raisons particulières. Si vos œstrogènes varient beaucoup, cela peut perturber votre circulation.

1.La pression sanguine

Si votre tension artérielle chute soudainement, cela peut déclencher des bouffées de chaleur et, en même temps, provoquer des nausées et des envies de vomir.

Il existe donc un lien étroit entre la pression artérielle et les nausées. On constate maintenant qu’il existe également un lien important entre la pression artérielle et les bouffées de chaleur.

2.Un foie stressé

Il peut aussi s’agir d’une pression sur le foie. Il y aura un lien. Le foie joue un rôle très important dans la ménopause, et il a beaucoup de travail supplémentaire à faire pendant la ménopause, en traitant tous les déséquilibres hormonaux qui se produisent.

Si votre foie est stressé, alors sa capacité à traiter la bile pour la digestion peut être altérée. Également, si votre foie est faible, alors cela peut être un facteur contributif très important pour les nausées.

3.Taux de sucre dans le sang

Il y a aussi le taux de sucre dans le sang, qui peut faire le yo-yo très, très rapidement à cause des fluctuations hormonales. Nous savons que cela peut aussi provoquer des nausées.

Si votre taux de sucre dans le sang est très délicat, il suffit qu’il baisse un peu pour que certaines femmes commencent à se sentir vraiment mal et à avoir mal à la tête, ce qui peut aussi arriver parfois.

4.Votre température centrale

Comme déjà cité, il se peut que la chute des hormones, en particulier des œstrogènes, affecte la capacité de votre corps à contrôler vos niveaux de chaleur, de sorte que votre température centrale peut fluctuer beaucoup plus que la normale.

Votre température centrale peut donc fluctuer beaucoup plus que la normale. Et votre corps régule moins bien son équilibre thermique lorsque vos œstrogènes baissent. Cela signifie que même à une température normale, votre corps peut penser qu’il fait trop chaud, et cela déclenchera une bouffée de chaleur.

Et dans le même cas, cette chaleur interne peut également vous donner une envie de vomir, de sorte que les deux finissent par se combiner.

5.Le stress

En ce qui concerne le stress, nous nous sommes tous trouvés dans cette situation, où nous étions stressés, anxieux, paniqués, et nous nous retournons et disons : « Oh, j’ai mal au ventre et j’ai envie de vomir ». Il y a donc un lien très fort, aussi, entre le stress et l’anxiété et les nausées.

Si vous mettez ces trois éléments ensemble, il n’est pas surprenant que, quelle que soit la combinaison, les bouffées de chaleur, surtout si votre taux de sucre dans le sang est bas, si vous avez des problèmes de régulation de la température et que votre foie est un peu stressé, finissent par provoquer une envie intense de vomir et des nausées liées à votre bouffer de chaleur.

Autres symptômes fréquemment ressentis avec ou après une bouffée de chaleur

à part le mal au ventre et l’envie de vomir, il est intéressant de noter qu’un bouffer de chaleur peut provoquer d’autres symptômes très courants :

Vertiges et bouffées de chaleur

Citons les étourdissements, qui sont également très fréquents. Nous avons aussi les palpitations, et encore une fois, cela tend à être associé aux bouffées de chaleur qui sont déclenchées par le stress et l’anxiété.

Mauvaise digestion et bouffées de chaleur

Nous pouvons avoir une digestion difficile. Si notre digestion ne fonctionne pas très bien, cela peut aussi être un facteur important dans les bouffées de chaleur.

Anxiété et bouffées de chaleur

Et aussi l’anxiété générale, nous sommes inquiets tout le temps. L’anxiété est le deuxième symptôme en dehors des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes. L’anxiété peut donc nous donner cette sensation de nausée tout le temps, ainsi que les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes.

Que faire pour atténuer les bouffées de chaleur et les nausées ?

Que pouvez-vous faire à ce sujet ? Si vous avez beaucoup de nausées, et certaines femmes sont en fait malades, cela ressemble un peu à des nausées matinales, parfois, pour certaines femmes, c’est juste le matin, mais pour d’autres, cela peut durer une bonne partie de la journée.

Équilibrez vos hormones

Si vous ressentez ces symptômes régulièrement, il y a plusieurs choses que vous devez examiner. Équilibrer vos hormones, juste équilibrer les choses peut faire une grande différence.

La sauge pour les bouffées de chaleur

Si vous avez tendance à avoir des bouffées de chaleur, si vous avez des nausées en même temps que les bouffées de chaleur, et si vous avez beaucoup de bouffées de chaleur ou de sueurs nocturnes, vous pouvez envisager la sauge. Elle est connue pour aider à équilibrer votre température centrale.

C’est donc un produit intéressant dans la mesure où il peut contribuer à la mauvaise gestion de la chaleur interne, mais il peut aussi aider à réduire les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes.

Le thé au gingembre

Vous pouvez vous tourner vers le thé au gingembre. Le gingembre est merveilleux, si vous l’aimez, pour aider à lutter contre les nausées en général.

Prenez donc deux tasses de thé au gingembre par jour, surtout juste avant les périodes où vous avez peut-être des nausées, si vous avez tendance à avoir des nausées à la même heure chaque jour.

Mangez régulièrement

Mangez peu et souvent. Là encore, vous pouvez constater que vous avez tendance à avoir des bouffées de chaleur et des nausées lorsque vous n’avez pas mangé depuis trois ou quatre heures, ou lorsque vous avez manqué un repas. Donc, là encore, manger régulièrement à ce moment précis peut s’avérer très utile pour aider à diminuer les bouffées de chaleur et les nausées.

Respirez profondément

Respirez profondément. Si vous ressentez des nausées après une bouffée de chaleur, très souvent, cela peut stabiliser un peu les choses.

Restez hydratée

De l’eau également. Nous savons que la déshydratation peut provoquer des nausées, et nous savons que la déshydratation peut aussi déclencher des bouffées de chaleur et des nausées.

Habillez-vous par couches

Si vous trouvez que les épisodes de chaleur ont tendance à provoquer des nausées la plupart du temps, vous pouvez vous habiller en plusieurs couches, de sorte que dès que vous avez vraiment chaud, vous pouvez commencer à enlever quelques couches. Une fois que vous vous êtes calmé, vous pouvez commencer à les remettre.

Aidez votre foie

Enfin, si votre foie est en difficulté, si vous avez des problèmes digestifs, si vous souffrez d’indigestion, de nausées et de bouffées de chaleur, un peu de soutien au foie peut être très bénéfique, et vous pouvez ajouter notre complexe de chardon-marie.

Article relatif :