Est-ce le chewing gum cause du ballonnement ?

Cela peut vous surprendre, mais le chewing-gum peut provoquer des ballonnements intestinaux et des gaz. Les ballonnements sont le résultat de gaz piégés dans votre système digestif, ce qui peut faire augmenter votre tour de taille jusqu’à 10 cm.

Si vous remarquez que vous êtes ballonné après avoir mâché du chewing-gum, arrêtez de mâcher du chewing-gum pendant quelques jours pour voir si les ballonnements s’atténuent.

Des ballonnements continus peuvent être le signe d’un problème médical plus grave, comme le syndrome du côlon irritable, la maladie de Crohn ou une occlusion intestinale.

Ballonnements intestinaux

Les ballonnements sont le résultat naturel et courant de l’ingestion d’air ou de l’augmentation des gaz créés pendant la digestion. Ils apparaissent généralement pendant la digestion des aliments, qui libère des gaz inoffensifs.

Le ballonnement qui se produit lorsque vous mâchez un chewing-gum est le résultat de l’augmentation de l’air avalé, qui se retrouve piégé dans votre estomac et votre intestin grêle.

La plupart des gaz sont expulsés de l’organisme par des éructations ou des flatulences, ce qui devrait entraîner une amélioration de vos ballonnements, selon le système de santé de l’Université du Michigan.

Le chewing-gum

Évitez de mâcher du chewing-gum si vous êtes sujet aux ballonnements.

Selon les études, lorsque vous mâchez du chewing-gum, vous augmentez le risque d’inhaler de l’air supplémentaire dans votre système digestif.

Lorsque vous avalez de l’air, l’azote, l’oxygène et le dioxyde de carbone pénètrent dans votre intestin grêle, exerçant une pression sur l’abdomen et les zones environnantes.

Les gaz digestifs se mélangent à l’air avalé, ce qui augmente la pression.

Options de traitement

Il est conseillé de modifier votre mode de vie et votre alimentation pour éviter les ballonnements. Vous pouvez alors prendre les mesures suivantes :

  • Arrêter de mâcher du chewing-gum.
  • Evitez les boissons gazeuses,
  • Ne mangez pas trop vite
  • Arrêtez de fumer
  • Evitez les aliments considérés comme générateurs de gaz, tels que les haricots, les lentilles, les brocolis, les navets et les choux.

En savoir plus sur le brocoli et le ballonnement.

Si les ballonnements sont liés à la constipation, discutez de l’utilisation d’un supplément de fibres pour soulager vos symptômes.

La siméthicone est un médicament en vente libre qui fait en sorte que les petites bulles de gaz se transforment en une plus grande bulle de gaz, ce qui facilite l’évacuation des gaz.

Points à considérer

Si vous arrêtez de mâcher du chewing-gum et que vous continuez à ressentir du ballonnement, vous pourriez souffrir du syndrome du côlon irritable.

Le SCI est un trouble digestif qui affecte principalement votre côlon. Il se traduit par des ballonnements excessifs, des douleurs abdominales, de la constipation et de la diarrhée.

La maladie de Crohn est un trouble digestif qui se traduit par une inflammation chronique de la paroi de vos intestins.

Manger ou boire peut déclencher des symptômes de la maladie de Crohn, tels que des crampes abdominales, des ballonnements et des douleurs. Votre médecin sera en mesure de vous fournir un diagnostic clinique.